Charges lourdes : comment limiter l’usure de vos pneus ?

ima charges lourdes et usure

Il y a deux variables qui vont souvent de paire pour les pneus : charges lourdes et usure. Les moissons, les récoltes, l’ensilages etc…sont autant de périodes de travail intense qui mènent la vie dure à vos pneumatiques. Les remorques doivent porter des charges lourdes et les engins de récolte sont généralement eux aussi des poids lourds. Des contraintes qui sollicitent énormément les pneumatiques et accélèrent leur usure. Leur carcasse et leur bande de roulement se déforment énormément. Déformations qui peuvent devenir permanente si elles excèdent les capacités naturelles du pneu. Cependant, il existe des règles simples à suivre qui vous permettrons de limiter leur usure pendant ces périodes.

Vérifier l’indice de charge.

Premier réflexe : vérifiez l’indice de charge de vos pneus et assurez-vous qu’ils sont bien dimensionnés pour le travail que vous leur imposez. Jetez-donc un oeil à notre article sur le sujet (Indice de charge de vos pneus de remorque) ou référez-vous au tableau fourni par le manufacturier. N’hésitez pas non plus à contacter l’équipe de Allpneus qui se fera un plaisir de vous renseigner. Quoi qu’il en soit, évitez de surcharger vos remorques, quitte à limiter la quantité du produit transporté.

Bien répartir la charge.

Dans le cas d’une remorque à essieux multiples, il est important de bien répartir la charge. Les pneus se partagerons mieux le travail et l’usure sera elle aussi mieux répartie. Vous pourrez alors faire durer l’ensemble plus longtemps et ainsi espacer le remplacement de votre train de pneumatique.

La bonne pression des pneus.

Vous le savez maintenant, avoir la bonne pression est capitale. Une légère surpression permet de supporter une plus forte charge, de diminuer la résistance au roulement sur route, de réduire la consommation de carburant et l’usure. Malgré tout, ce n’est pas toujours recommandé surtout si vous alternez champs et route dans la même journée.
Le télégonflage est une solution (mais qui peut être lente si vous utilisez seulement le compresseur de freinage, mais peut être mieux que de ne rien faire ). Une fois de plus, l’emploi de pneus de technologie VF (basse pression) est la solution idéale. Ils supportent une charge plus importante (près de 40% en plus), et n’on pas besoin d’avoir leur pression réajustée pour passer de la route au champs (et inversement).

Réduire la vitesse en pleine charge.

Voici un point évident mais qu’il convient de rappeler. L’addition des 2 contraintes : la déformation due à la surcharge et l’échauffement de la bande de roulement due à la vitesse, met gravement à mal vos pneus. Si vous roulez moins vite, vos pneus s’échauffent moins (surtout à pleine charge) et donc s’usent moins vite.

Permuter les pneus.

Au cours de leur vie, vos pneus ont de fortes chances de subir une usure asymétrique. Soit en raison d’un problème de parallélisme ou à force de rouler sur une route bombé (ce qui crée un report de charge sur les pneus droits) (voir notre article sur le sujet). Alors pensez à permuter vos pneumatiques et ainsi «rééquilibrer» l’usure et rentabiliser votre investissement « pneumatique ». .

Bien nettoyer les pneus après le travail.

Ce dernier point semble anodin mais n’est pas à négliger (surtout avant un éventuel stockage).
La gomme du pneumatique aura une durée de conservation optimisée.

Suivez nous !
Likez-nous
Twittez-nous !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.